Historique


En l'an de grâce 1931 lors d'une réunion de bons copains, une idée germe, accroche et le 15 janvier 1932 l'Arbalète Brainoise se trouve sur les fonts baptismaux sous la présidence de Monsieur Ernest BOUILLARD,Monsieur Robert CORNET, Secrétaire , Monsieur Robert HAZENDONCK Trésorier et de 22 membres. Le premier tir du Roi a été organisé le 29 janvier et le premier titre de Roi fut remporté par Monsieur Maurice BAYOT.



 

Victor LAIRENT-Alphonse LAMMENS-inconnu-Hilaire MORIAU-MauriceBAYOT-ArmandBUSIAU-MauriceBEERENS -GastonROLAND-Gérard DURANT-Gaston CANART-Victor PIRSON-Robert CORNET-Lucien DUMONT-Arnould DUVEILLER-Ernest BOUILLARD-Robert HAEZENDONCK-Marce lVANDEVELDE-Gustave JACQUEMAIN-Charles TRICART-Edgard ROGGUEMANS-Marce lDUQUESNES-Léon VANDERHOOST

 

 

Le local principal de leurs activités était le café du " Cercle libéral " à la rue de la Station puis, en 1987 ils s'installèrent à l'étage du " Coq au vin " jusqu'au 10 avril 1997 date à laquelle ils s'établirent au café " Germinal " situé Grand place. Les années de mobilisation ralentirent un peu leurs activités et en mai 1940, celles-ci cessèrent tout à fait, la plupart des membres se devaient au service du pays.

 

 
 

 
 

 

La libération étant enfin arrivée, c'est le 19 juin 1945 que les joyeux compagnons se remirent à tirer... Quelques uns avaient disparu, d'autres les avaient remplacés. Le 3 septembre 1981, la société a été honorée du titre très envié de "Société Royale"

 


 

L'arbalète de la société n'est pas a proprement parler une arme, elle est constituée d'un affût, d'un arc tendu par un câble en acier et d'une détente, mais totalement dépourvue d'organe de visée, seules les flèches (traits ou carreaux) sont personnelles.

 

 

Depuis déjà au moins trente ans, les réunions de tir ont lieu tous les quinze jours, le jeudi soir ; c'est ce que l'on appelle le championnat mais au début de chaque année a lieu le " Tir du Roi " Ce jour là, 20 rondes de tir sont organisées, et celui qui, à l'issue de ces 20 rondes, a abattu le plus grand nombre de coqs est sacré Roi de l'année.

 

 

Lors du tir du Roi, les édiles communaux ont à cœur de venir congratuler le champion de l'année et le nouveau Roi et abreuver tous ces joyeux compagnons de la tournée de circonstance. Depuis plusieurs années, le président du Syndicat d'initiative se joint à eux pour offrir au Vice-roi la coupe de l'encouragement.

 

 

L'assiduité et la ponctualité sont des qualités nécessaires pour faire un bon tireur. Nos arbalestriers en sont convaincus, mais outre l'esprit de compétition, c'est une véritable amitié qui les unit. Ils aiment leur sport, ils s'y encouragent, ils s'entraident et sont tous heureux de se rencontrer régulièrement. Ils sont bons vivants, savent rire, écouter et raconter de bonnes histoires et finalement, même s'ils privent leur épouse d'une soirée bimensuelle, celles-ci sont fières de les savoir en compagnie honorable et ils leur en savent gré.

 
Aller à la barre d’outils